Pour nous joindre :
0590.97.47.39
0590.97.26.25
0690.911.995
Nous suivre sur : 
  • Trip Advisor Social Icon
  • Facebook Social Icon
  • Google+ Social Icon
  • Instagram Social Icon

© 2018 by La Rose du Brésil Marie-Galante

Et si on randonnait...

Pour les amateurs de randonnées, l'île recèle

de sentiers balisés dont le plus grand nombre est détaillé dans le guide de l'ONF distribué par l'Office du Tourisme de l'île.

 

Parmi les plus renommés ; Cap à l'Est, les falaises du Nord-Est, les plages et mangroves, l'île à sucre, le plateau du Robert, le moulin de Bézard, la région de Dorot, la région de Grélin, Les Sources, le Cœur de l'île.

Le temps s'écoule doucement à Marie-Galante et demande à chacun de prendre son temps...

les échappées marie-galantaises
Sur la route du littoral... Goûtez le parfum des embruns, le bonheur n'est pas loin...

 

Des plages de Capesterre, au Sud-Est, jusqu'à Vieux Fort au Nord-Ouest, les côtes de Marie-Galante offrent aux amateurs de baignade douze plages quasi-désertes tout au long de l'année où la température de l'eau oscille entre 26 et 29°. Abritées par les cocotiers et les raisiniers pays, toujours de sable fin et blanc mais aussi de corail, elles invitent à la lecture, aux sports nautiques, aux grands repas familiaux, à la chasse aux images, à la pêche ou tout simplement à la rêverie.

 

Côte sous le vent...

 

Située par 16° Nord et 61°15’ Ouest, la commune de Saint-Louis occupe la partie Nord d’Aïchi, nom caraïbe de l’île de Marie-Galante.

 

Saint-Louis est une petite commune rurale de 3000 âmes, la plus étendue de Marie-Galante. Son passé est riche en évènements, son héritage caraïbe existe bel et bien et elle garde encore les traces de la vie ancestrale (survivance des vieux métiers, le charbon de bois, les petits moulins à canne, les charrettes à boeufs et surtout le caractère traditionnel et l’hospitalité de sa population), c’est pour mieux porter témoignage aux générations futures par les enseignements et les messages que celles-ci véhiculent.

 

Douce comme la mer des Caraïbes...

 

Entre Ménard et la Pointe du Cimetière de Saint-Louis, une succession d'anses abrite les plages de vieux-fort dite du "Massacre", de l'Anse Canot et de Moustique. Ces dernières, face à l'îlet Vieux-Fort, servent également de mouillage aux plaisanciers et proposent des aménagements tels que barbecue, carbets et parkings.

 

Face à l'immense plage de Vieux-fort, la rivière du même nom s'ouvre aux visiteurs en pédalo ou en canoë pour découvrir la mangrove et son écosystème. Cette rivière s'étend jusqu'au lieu dit Les sources, à l'intérieur des terres de Saint-Louis.

 

La belle plage de Saint-Louis s'étend doucement jusqu'à la pointe de Folle-Anse, où de nombreux palétuviers baignent leurs racines. La plage de Folle-Anse offre une vue unique sur La Guadeloupe en journée comme au soleil couchant sur l'île des Saintes.

 

Sur la route qui mène à Grand-Bourg, la plage des trois îlets est aménagée pour le pique-nique. Lieu de ponte privilégié des tortues imbriquées, elle est souvent le point de rendez-vous de nuit des spécialistes de leur recensement auquel participent de nombreux visiteurs invités à les découvrir.

 

A partir de Grand-Bourg et jusqu'à la Pointe des Basses, s'étalent les plages du Troisième Pont et des Bébés. Réputées pour leurs eaux calmes et peu profondes, elles sont très fréquentées par les enfants.

 

Côte au vent...

 

Capesterre est située au Sud-est de l'île de Marie-Galante. La majeure partie de la commune est constituée d'un plateau vallonné. Celui-ci bascule sur une plaine littorale avec d'importants dénivelés ; les mornes. Le point culminant de l'île, le morne Constant (204 m), est accessible par le nord de la commune. Le port de Capesterre et ses longues plages sont protégés des vagues de l'Atlantique par les barrières coralliennes surnommées "Les Cayes". Le climat y est de type tropical.

 

Rafraichissante comme l'Atlantique...

 

De l'aéroport à la douce plage de "Petite-Anse", surnommée "le lagon" en raison du bassin qu'a construit la barrière de corail qui l'abrite, la côte atlantique présente un relief de cayes piquantes où les vagues se fracassent dans des gerbes spectaculaires d'écume, formant des souffleurs ici et là.

 

Les pieds dans l'eau, la petite commune de Capesterre borde la longue et magnifique plage de "la Feuillère", aussi réputée pour sa robe turquoise que pour son vent qui attire les amateurs de planche à voile et de kitesurf. Cette dernière accueille certainement le plus grand nombre de visiteurs chaque année.

 

Plus loin en direction des caps, la route monte en lacets jusqu'à un plateau d'où elle plonge sur la plage des galets. Son sol formé de caye érodée accueille parfois congres et murènes oubliés par la mer à marée basse tandis qu'à marée haute, les vagues se jettent avec fracas contre la falaise qui abrite "les galeries", haut lieu de visite des randonneurs. Cette plage est aussi l'un des sites privilégiés des tortues au moment de la ponte.

 

Au bout de la plage des galets, en reprenant le chemin semé d'ornières qui longe le littoral, les bons marcheurs rejoindront la pointe de Tali où baignent de part et d'autre l'Anse Taliseronde mais surtout l'Anse Feuillard qui offre aux visiteurs un lieu majestueux de détente dans ses bassins d'eau claire et limpide sur fond de sable de corail.

 

Plus à l'est, la côte devient rocheuse et cède rapidement la place aux falaises qui occupent le quart Nord-Est du littoral.

Plusieurs associations vous invitent à découvrir Marie-Galante autrement. N'hésitez pas à les solliciter pour rendre votre journée inoubliable. Ecolombda et Echappées marie-Galantaises sont à votre services.